initiatives (d)étonnantes • Dé-LIRE en Revermont : une fête pour tous et par tous !

// initiatives (d)étonnantes • Dé-LIRE en Revermont : une fête pour tous et par tous !

Date : 2015-10-07 12:36:55


Dé-LIRE en Revermont
une fête pour tous et par tous !


C’est à Poligny et Salins-les-Bains que s’est tenue la première édition de la manifestation Dé-LIRE en Revermont les 4 et 5 juillet 2015, initiée par l’association Les Mots de Zélie. Cette manifestation dédiée à la lecture s’est nourrie de collaborations multiples afin de proposer un moment original et convivial en plein cœur du Jura.

Dans la continuité des Dionysies

Pour Les Mots de Zélie, association de lecture à voix haute implantée depuis 2011 à Salins-les-Bains, l’aventure commence lors de l’annonce, par le Centre régional du livre de Franche-Comté, de l’arrêt du rendez-vous littéraire annuel Les Dionysies, véritable temps fort sur le territoire du Revermont.

L’idée est alors d’organiser une nouvelle grande fête littéraire, autour du plaisir de lire, d’écouter et de « voir » lire, dans un décor particulier : celui de la nature jurassienne. En allant à la rencontre des acteurs culturels locaux afin de leur soumettre le projet, et en incitant les habitants du territoire à devenir acteurs de cette manifestation, Les Mots de Zélie, en partenariat avec l’association Salins-les-Bains Pays du Livre, donne à ce projet une dimension participative. Les deux associations sont très rapidement soutenues sur le terrain par nombre de partenaires tels que la Nouvelle Librairie Polinoise – unique librairie du Pays du Revermont –, la bibliothèque du Comté de Grimont, l’association Atoutlivre, la M.J.C. et la bibliothèque intercommunale d’Arbois ainsi que l’office du tourisme de Salins-les-Bains. Le projet est ensuite exposé au Centre régional du livre de Franche-Comté, qui, enthousiasmé par cette initiative, décide de s’y associer.

Deux auteurs mis à l’honneur…

Au cœur de la manifestation : deux auteurs, invitées à venir à la rencontre des habitants du Pays du Revermont le temps d’un week-end. Le choix des deux romancières, Noémi Lefebvre et Charlotte Erlih, se fait très rapidement, comme en témoigne Martine Lambert, animatrice- coordinatrice au sein des Mots de Zélie : « Noémi Lefebvre était venue aux Dionysies quelques années auparavant et nous la connaissions tant pour l’originalité de son écriture que pour la qualité de ses échanges avec le public. Quant à Charlotte Erlih, elle avait été remarquée par plusieurs lectrices des structures partenaires, et nous trouvions intéressant d’inviter également un auteur jeunesse ».

…le temps d’un week-end festif et fédérateur

Après une rencontre le samedi à la Nouvelle Librairie Polinoise – où l’on aurait aimé pouvoir pousser les murs pour accueillir tout le monde –, les deux romancières ont poursuivi l’aventure le lendemain en participant à une journée mêlant lecture et nature à Salins-les- Bains.
Au programme : deux randonnées organisées avec l’office de tourisme, entrecoupées de « stations lecture » extraites des derniers ouvrages publiés par Noémi Lefebvre et Charlotte Erlih. Dans la continuité est organisé un « Forum lecture » au parc des Cordeliers dont l’objectif est de réunir toutes les personnes souhaitant lire, faire lire ou écouter des textes de leur choix. Pour cela, en amont de la manifestation, les structures organisatrices ont pris soin de diffuser dans les principales communes du Pays du Revermont des boîtes invitant les habitants à proposer des textes « qui les séduisent et les touchent », précise Martine Lambert.

Un bilan enthousiaste

Le bilan de cette première édition se veut positif, tant par la qualité des rencontres avec les deux romancières que par la présence et la participation du public. Forte de ce succès, Martine Lambert songe d’ores et déjà à la prochaine édition, dont elle formule les attentes avec beaucoup d’enthousiasme : « nous souhaitons que les habitants du Pays du Revermont, à qui cette manifestation est destinée, s’impliquent encore plus, qu’ils viennent s’amuser, lire, et découvrir d’autres auteurs, en toute simplicité. Que nos rencontres avec les prochains auteurs soient d’aussi bonne qualité et que de nouveaux partenaires nous rejoignent ! »

• Léa Mauvais-Goni