89 • dossier • Sciences humaines Éditions

// 89 • dossier • Sciences humaines Éditions

Date : 2014-03-14 13:16:24


> Véronique Bedin
Création en 1998, Auxerre


Vulgarisation scientifique des sciences humaines et sociales
6 collections dont « Référence », « Synthèse », « Essais », « Petite Bibliothèque de Sciences Humaines », un format semi-poche à un prix accessible, et dernièrement « Accent aigu », des essais engagés destinés à un large public
Une centaine de titres au catalogue
12 livres/an, tirage moyen de 2 500 exemplaires
2,5 équivalents temps plein
Diffusion : Seuil / Distribution : Volumen
Meilleure vente : Les Sciences humaines. Panorama des connaissances
CA : 200 000 € nets en 2013
La maison d’édition est l’émanation directe du magazine Sciences humaines
   


Éditeur C’est un intermédiaire entre l’auteur et le public. Il n’est pas là pour se mettre en avant, mais pour transmettre des idées. Pour cela, l’édition scolaire ou l’édition d’ouvrages de référence sont très formatrices. Elles invitent à respecter le lecteur car chaque virgule compte, chaque mot est important : on n’a pas le droit à l’erreur.

Déclic Je suis fondamentalement curieuse, j’ai donc cherché un métier dans lequel je ne m’ennuierais jamais. Au début, j’ai fait plein de petits boulots chez des éditeurs prestigieux (Gallimard, Plon, Le Seuil…). Puis j’ai fait ma carrière chez Laffont, Didier et Hachette, où j’ai dirigé le parascolaire.

Les livres Ce sont des objets qui ont leur logique. À l’éditeur de trouver la forme la mieux adaptée au contenu et au public concerné. Nous devons être à la fois précis dans la hiérarchisation des savoirs, et attentifs à la qualité de l’objet (marche typographique, mise en page, qualité d’impression…) afin que nos livres soient bons et durables. Il est important de déterminer le bon tirage afin que l’écoulement du stock corresponde au temps de réactualisation. En substance : être un très bon gestionnaire.

Statut La maison d’édition et le magazine font partie de la société Sciences humaines Communication. Cela permet de mutualiser les postes de fabrication, communication, presse et webmestre.

Les auteurs Travailler avec des universitaires et des journalistes permet un échange fourni et exigeant dans les deux sens. Pour cela, il est nécessaire de savoir garder la bonne distance avec eux.

Diffusion-distribution
Nous l’externalisons. À cela s’ajoutent la vente directe et une diffusion à l’étranger par le Bief, Bureau international de l’édition française. 20 % des ventes de livres papier et 75 % des ventes de livres numériques sont réalisées via notre site Internet. Cela rassure les lecteurs car nous assurons le SAV ! Nous allons aussi au salon de Francfort pour la cession de droits.

Communication
Notre site Internet, le catalogue papier et facebook sont nos principaux outils. Nous faisons appel à un attaché de presse pour des opérations comme le lancement d’une collection.

Le numérique
7 à 8 % de nos ventes aujourd’hui. Nous avons été une des premières maisons de sciences humaines à tout numériser grâce aux aides du CNL en 2011. Les livres sont disponibles en version PDF, ePub et Mobi. Le PDF représente 80 % des ventes car notre lectorat travaille majoritairement sur ordinateur et ce format conserve la hiérarchisation des contenus de la version papier.

Difficulté Vendre : trouver son public, le garder et l’élargir. En période de crise, ce n’est pas simple !

Développement
Nous devons nous développer pas à pas, en harmonie avec la taille de la maison. De nouvelles collections et le livre enrichi sont des étapes. Naturellement nous dépendons aussi du développement du magazine.


+ d'info http://editions.scienceshumaines.com