// REDERON Michel

Auteur
Ateliers d'écriture, Dédicaces
Adultes
300 Chemin haut de Roulan 30 000 Nîmes
04 66 27 23 86
m.rederon@orange.fr
michelrederon.canalblog.com
01/09/1939
REDERON Michel

Michel Rederon est né à Avallon dans l’Yonne où il a passé toute son enfance et une adolescence riche en escapades et en contacts avec la campagne environnante. Il a conservé de cette période une grande passion pour la nature et pour sa Bourgogne natale qu’il évoquera souvent dans ses livres.

Après ses études il a rejoint l’Armée de l’Air et a passé cinq années à la 1re Escadre de Chasse, puis il est entré à la Compagnie Générale de Géophysique. Dans cette société de prospection pétrolière, il a sillonné le Sahara avec pour compagnons d’anciens soldats de l’Armée de Libération algérienne qui lui ont raconté leurs combats et qui ont inspiré son premier roman Les Enfants de l’Empire.

De retour en métropole, il a travaillé plusieurs années à Paris au Laboratoire Central des Télécommunications puis, est revenu dans sa chère Bourgogne, à Semur-en-Auxois, pour prendre la direction de Hohner SA, une société d’importation et de distribution d’instruments de musique qu’il a présidée jusqu’en avril 2001.

En 1999, il a publié un premier livre aux Editions de l’Armançon : Leçons de Campagne. Histoires et Récits des pays de Bourgogne, un recueil de nouvelles qui chantent la vie à la campagne. Deux ans plus tard, chez le même éditeur, il a publié son premier roman : Les Enfants de L’Empire, qui a pour cadre la fin de la guerre d’Indochine et le drame algérien.

En 2003, il a publié D’Eau de Sable et de Vent, un recueil de dix nouvelles. Dans chacune de ces nouvelles, le paysage influence les comportements et devient un personnage à part entière de l’intrigue.
En décembre 2003, il a participé à un ouvrage collectif produit sur l’initiative de la Direction régionale des affaires culturelles de Bourgogne et publié aux éditions Nkita, Quatre à Quatre.
En juin 2005, il a publié, toujours aux Éditions de l’Armançon, Et nous regarderons passer les éléphants : un roman qui entraîne le lecteur de la Bourgogne à l’Algérie et du Paris des émeutes de mai 68 au Zaïre de Mobutu. Ce livre d’aventure, d’amour et d’amitié est aussi une réflexion sur le temps qui passe, qui altère les apparences, affine les sensibilités, modifie les jugements et la perception de l’Histoire mais laisse intacte les grandes passions.
En décembre 2005, ce roman a obtenu le Prix Bourgogne de Littérature.

En mars 2007, il a publié Je te poste cette carte de Marseille… L’histoire d’un lourd secret de famille, un roman qui tente d’explorer les mystères de l’inconscient.
En septembre 2008 : Le cèdre sous l’orage, un roman qui a pour cadre le conflit libanais et où se mêle intimement l’amour, l’histoire, la politique et la fiction romanesque.
En septembre 2009 : un troisième recueil de nouvelles son titre : Grève surprise et autres bonnes nouvelles et en décembre 2011 un cinquième roman : Dans le regard de l'autre sur le thème du judaïsme et de la culpabilité.

Son sixième roman, publié en septembre 2012 : Une vie disparue traite de la mémoire et du mensonge.
Pendant plusieurs années il a également écrit des articles pour le magazine Côté Est sur différents thèmes liés à la gastronomie.
Depuis mars 2003, il vit à Nîmes et se consacre à l’écriture.